La cagette, ça en jette

Que fait un modéliste lorsqu'il se promène le dimanche matin au marché ? Certes il pourrait flasher sur une splendide paire de collants qui tiennent chaud, mais non, son regard est attiré ailleurs... serait-ce la silhouette d'une belle dame ?

Que nenni ! Il s'agit juste du conteneur délaissé de quelques mandarines qui attend avec patience son arrivée au paradis des cagettes. Malheureusement pour lui, un esprit dérangé a d'autres plans...

Pour une idée d'aventure de jeu de rôle il me fallait  une auberge. Pour  un premier jet de la taverne j'ai pris les décors des boites d'Heroquest, des Héros de l'oeil noir (Note personnelle : Ne plus jouer à ce dernier, il a très mal vieilli) ainsi que les salles en carton de Hybrid. C'est tout à fait correct pour un donjon, mais une auberge est un lieu plus vivant.

Mon stock contient du balsa, un bois léger, facile à découper et cher, je  l'utilise donc peu. Sa  légèreté est surtout utile pour les modélistes aériens et est sans réel intérêt pour des décors. Il me fallait un matériau peu coûteux (le modéliste est économe simple à trouver (le modéliste est flemmard) et facile à utiliser (le modéliste est exigeant).

Avec ces objectifs en tête j'ai pensé à utiliser de la cagette. Pour s'en procurer c'est assez simple, voir mon laïus du début mais est-ce  vraiment une bonne idée ? Voyons ensemble.

Une fois la cagette récupérée, il faut d'abord  la démonter. Elles tiennent grâce à de grosses agrafes en fer que l'on retire avec une pince et de la patience. On récupère des planchettes de toutes épaisseurs,  du bois solide comme des fines lamelles.

Le bois est de piètre qualité, gondolé et fragile par endroits. Les nœuds et les traces de clous passeront pour l'usure du mobilier. Pour les lamelles la découpe au cutter suffit, mais pour les autres j'ai parfois sorti la scie.

Menuiserie pour nuit fleurie

Passons à la partie réalisation, comment faire un lit ? J'ai pris une pièce dont la largeur était à la bonne échelle pour celle d'un lit et  découpé de la longueur d'une figurine humaine plus un bonus pour les pieds aux chaud. Avec un ancien aventurier GW on évite d'avoir des meubles trop grand, leurs figurines actuelles étant plus grandes.

Je taille les pieds dans une chute des lits. D'abord la chute est coupée en bandes de 5mm environ, la hauteur du lit, puis chaque bande est découpé en 4 pour obtenir les pieds. On peut varier les pieds, mais en restant simple on fait aussi dans le passe partout : Lit d'auberge ou d'hôpital, tout dépendra du contexte. En collant le soir, c'est sec le matin prêt pour l'étape 2.

Et la literie dans tout ça ?

Même le plus dur à cuire des aventuriers préfère dormir avec autre chose qu'une simple planche, il lui faut draps oreillers couvertures pour une bonne nuit de sommeil récupérateur.

Pour les tissus le sachet de thé des dernières fois a une texture trop rude, le plus simple reste d'utiliser une chute de vrai tissu. On coupe l'étoffe à la bonne dimension puis on l'imbibe de colle à bois bien diluée  avant de poser à plat sur lit pour faire un drap. Sur un j'ai fait une petite variante, le drap est plié prêt à être mis en place (Pour une auberge de luxe dont la tenancière lave ses draps par exemple ?)

Pour les oreillers, je n'ai rien obtenu de bon avec du tissu à cause de la difficulté de lui donner un volume crédible. Je suis donc revenu à une bonne vielle recette simple et rapide : le mouchoir imbibé de colle à bois que l'on met en forme :

 

  1. Prendre un mouchoir (neuf c'est mieux),

  2. Le rouler comme un cigare jusqu'à obtenir la bonne épaisseur,

  3. Couper le cigare en bouts d'une largeur d'oreiller, plus larges pour des polochons,

  4. Tremper le tout généreusement dans de la colle à bois diluée, presser légèrement pour enlever le surplus et écraser les bords coupés pour former les bords manquants,

  5. Poser sur le lit et lui faire prendre la forme voulue. Il peut sécher sur place ou sur un plastique suivant si l'on souhaite le coller à l'oreiller avant ou après la peinture.

meubles_en_cagette

 

Et voilà, le tout est assez rapide puisqu'une heure de travail donne six lits prêts à sentir le chien mouillé. Pas de couvertures sur les miens pour le moment, cela viendra plus tard.

Au centre de la photo j'ai fait un premier essai de caisse, un peu grande à cette échelle, mais tout de même utilisable. Plus de photos de la mise en série dans un prochain billet.

Bref essai concluant,  une cagette permet d'expérimenter pas mal de meubles. Le bois casse parfois, mais se recolle sans problème et le résultat est bon. En bref la cagette a fait ses preuves et je posterai bientôt sur la suite des expérimentations avec d'autres meubles. Si vous avez des idées à me soumettre, n'hésitez pas à m'en informer par tout moyen utile ! :-)