Une fois qu'on a construit quelques maisons pour la petite bourgeoisie, il est tout à fait logique d'utiliser quelques bricoles pour fournir un abri aux gens plus modestes. Rien d'exceptionnel après tout, des chutes de bois et quelques toiles suffiront bien à ces feignants qui n'ont pas fait d'études.

taudis

 L'inspiration vient du jeu Diablo 2 dans lequel de petites cabanes des quais de Kurast servent d'étal pour des commerces.

taudis_diablo2

Ce genre de décors est assez pratique car adaptable à plusieurs époques fantastiques comme futuristes. Après le caillou, la colline et la forêt, le crève-la-faim nouvelle constante multi univers ?

Matériel nécessaire

  • Des chutes de bois comme des baguettes par exemple et de la cagette pour tailler des planches
  • Du tissu clair un peu grossier
  • Quelques accessoires décoratifs (tonneau, gros cailloux...)
  • Sable, colle à bois, peinture, cerveau...

Construction d'un petit Taudis en détail


petit_taudis_01

On taille les bouts de bois au cutter de manière irrégulière, quelques planches et on monte une structure grossière (le pauvre ne sait pas utiliser de fil à plomb)

petit_taudis_02

On découpe le tissu au cutter. Le but est de déchirer légèrement le tissu pour lui donner un aspect élimé. Pour cela on coupe en grattant avec la pointe du cutter et on découpe à la fin les fils qui dépassent.

petit_taudis_03

Le but est de disposer le tissu de manière à remplacer le toit et les murs. Pour vérifier que tout s'ajuste bien on fait un premier essai à blanc.

petit_taudis_04

Ensuite on peint le bois. Comme il s'agit d'un bois de récup il faut lui donner un aspect usé. Pour cela un jus de peinture grise suivi d'une peinture marron donne un bon résultat rapidement. A noter que l'avant n'est pas encore collé pour permettre d'accéder facilement à l'intérieur, ce qui va aider à monter la toile.

petit_taudis_05

On floque la base.

petit_taudis_06

On peint rapidement (peinture marron+lasure ici)

petit_taudis_07

On colle la toile des murs

petit_taudis_08

Puis celle du toit. Ici le trou a été spécialement prévu pour laisser apparaitre la poutre. La toile est collée sur les poutres en laissant de la marge pour qu'elle pende entre chaque poutre.

petit_taudis_09

Afin de rentre la toile plus rigide, on l'enduit d'un mélange de colle à bois diluée et de lasure pour teinter légèrement. Le but est de mettre la toile en forme, en particulier pour les bords. Une fois la toile sèche j'ai passé un léger lavis vert sur la toile pour la vieillir encore un peu (en bas et dans les creux du toit) pour figurer de la mousse qui commence à pousser à cause de l'humidité. C'est également le bon moment pour coller quelques détails supplémentaires.

petit_taudis_10

On finit de peindre les détails, on floque et c'est fini ! Le montage demande peu d'opérations, le plus long est le séchage.

Construction d'un petit Taudis en détail

Comme c'était plutôt facile à faire, j'ai remis ça dans une version plus ambitieuse, une petite boutique qui vend des produits de seconde main aux pauvres : le Ludvig Bazar !

grand_taudis_01

On monte une armature plus grande, pour cet essai j'ai choisi un toit à pente.

grand_taudis_02

On fait un petit test de présentation à partir de petits décors issus de moules Hirst Arts qui en fournissent une belle quantité avec les tirages.

grand_taudis_03

Peinture rapide avec couche de base+lasure pour les décors. Pour la toile j'ai essayé une technique plus intelligente : le teindre avec de la lasure diluée avant de le coller. On teint plus efficacement, par contre le séchage est plus long et on doit appliquer de la colle PVA diluée une fois la toile en place.

Bon bah maintenant il ne manque plus que des gueux pour peupler tout ça. Comme les gammes fantastiques sont plus portées sur les chevaliers rutilants ils viendront des gammes historiques mieux fournies en personnes modestes.