Dernièrement pas de figurine pour préparer ma première participation à un GN au sein de la compagnie le boeuf noir. Cette année était le dixième anniversaire de BCB et nous allions jouer dans un monde fantastique dans un camp d'inspiration celte. Mes frangins participant aussi, nous avons décidé de nous fabriquer des armures en cuir dignes de ce nom.

armures_teitnes

Au final fabriquer son armure de zéro, c'est vraiment long mais très amusant. C'était beaucoup moins amusant le dernier jour quand il a fallu faire de la teinture intensive toute la journée, mais le résultat en valait la peine. Niveau coût avec le matériel, ce n'est pas énormément moins cher qu'une armure de commerce, mais au moins ça évite de croiser 40 clônes ayant exactement le même matériel pendant le week-end et ça permet de tailler un casque sur mesure pour protéger les lunettes.

chaussures

Il faut également de bonnes chaussures de marche pour cavaler donc achat de chaussures de rando correctes et maquillage en chaussures médiavales. Le cuir est la chair d'un ensemble de canapé servant de réserve de cuir pas cher. Au final le bricolage n'aura tenu que le temps du Week-end car la néoprène n'a pas tenu a l'avant. Pour l'année prochaine ce sera donc un tressage pour tenir l'ensemble (en plus c'est bien plus joli !)

vue_armure

Au final une belle armure de cuir complète qui a fait plutôt bonne impression. Il est très confortable et léger, à l'exception des épaulettes qui ne suivaient pas le bras et qui m'ont pincé la chair avec les bracelets en cuir au point de me laisser des bleus. Heureusement sur place, j'ai pu voir des épaulettes bien conçues pour améliorer le concept.

A noter la petite bourse en cuir pour transporter les affaires en l'absence de poche et la gourde camouflée pour boire après une bonne bataille.

vue_lance

Afin de profiter de mon expérience au bâton je suis parti avec une lance fabriquée maison. C'est plutôt simple à faire et assez amusant à manier, mais pendant les mélées générales elle était souvent déviée par les autres armes et assez peu maniable. En solo il est assez difficile de porter des coups et il faut se concentrer sur la parade jusqu'à avoir la possibilité de replacer un coup. Au final j'ai préféré la manier en combat en petit groupe où l'on a plus de place pour faire quelques mouvements et placer des feintes. Malheureusement lors de ces mêmes batailles j'ai un peu servi d'aimant à flèches, mais au moins ça veut dire que les archers ont remarqué mon armure :)

entrecote

Ma compagnie étant le boeuf noir, en voici une photo pas complète (une entrecôte donc). De gauche à droite : Gabriel, le Rouge, Djyza, Nami et danse-lame.

chateau

Un exemple de l'organisation impeccable de ce GN : un fortin en bois utilisé pour des attaques de fort. Je l'ai défendu à une occasion, c'est une phase de jeu intéressante, les combats au contacts se concentrent à l'entrée, on recevait des salves meurtrières de flèches en cloche, vraiment chouette.

Un autre bon point était la restauration : l'équipe des Rogers aubergistes nous préparant un bon petit déjeuner pour démarrer la journée et un bon repas le midi (pastèque : de l'eau et du sucre ça passe tout seul après les combats), du cidre à volonté (et avec modération) et plein de choses variées et excellentes. Mention spéciale au banquet du Samedi soir avec un festin de cochons qu'on a vu griller toute la journée et qui a permis de discuter avec l'ennemi le temps d'un repas bien sympathique.


Au final j'ai vraiment passé un super week-end, je suis ravi de la mentalité des joueurs très fair play qui mettent une super ambiance avec des phases de RP souvent très drôles. Ce que j'ai vraiment préféré en plus de l'ambiance ce sont les combats dans la forêt avec peu de compagnie ou le placement et la ruse jouent une part plus importante que la performance individuelle ou l'équipement.

L'année prochaine c'est seigneur des anneaux et on va jouer dans le clan du mal ce qui signifie que je devrais avoir un autre costume. Mince alors ! J'en profiterais aussi pour mieux me préparer physiquement car les courses poursuites me changent vraiment beaucoup de mon rythme de geek habituel.

Voilà, merci à tous les orgas, aux joueurs et en particulier aux sympathiques carnontes du Boeuf noir, du Héron blessé et des renards d'airains que j'aurai beaucoup de plaisir à retrouver l'année prochaine. Un merci tout particulier à Petites Mimines qui ne se limite pas à une aide au modélisme et qui a pour ainsi dire supervisé la partie couture et cuir pour les 3 frangins. Autrement dit sans elle on se serait un peu balladé en slip (ce qui aurait aussi rempli nos ennemis de peur pour une toute autre raison ! ^ ^)